Panser ce qu’on pense

Petite tête, s’il te plait, lache moi … Arrête de réfléchir pour moi, arrête de toujours

 penser au pire …

Essaye d’oublier ce qui t’as blessé, d’enterrer tes rancunes, et contente toi de vivre !

yeux.jpg



Je reviens ….

[ en construction ]



Celle que je ne suis pas

Je grandit  et je me pose .

Poser , comme … poser des questions .

Constatation : Ma famille me connait elle vraiment ?



Je veux

JE VEUX PROFITER A PLEINE DENTS DE CE QUI M ENTOURE ! MA VIE ME CORRESPOND, MES ANGOISSES  M EMPECHE DE PLEINEMENT EN PROFITER …

MARRE ! JE VEUX JE VEUX JE VEUX Y CROIRE !!



La peur

Elle nous tient, elle nous possède.

Elle est présente partout, consciemment ou inconsciemment, mais elle est là, figée sur ce qui nous entoure. 

Elle m’obsède.

Cette peur . Peur de mourir.

Comment vivre avec ?



Quand l’insconcient devient conscient …

boitedepandoreg.jpg 

La boite de pandore

Le fruit  du subconscient. Elle contient l’accumulation de nos émotions, préservé par la censure afin d’éviter d’affluer dans le conscient.

Pourtant, qu’on le veuille ou non, bouillonnante, ces peines ressortiront. C’est déguisé qu’elles le feront, de part une angoisse, une phobie, un trouble …

Est il vraiment necessaire de comprendre ce que contient cette boite de pandore ?



La réfléxion

Depuis mon entrée en formation, j’ai envie de dire tout simplement « quel plaisir » !

J’ai fais la connaissance d’un formateur, qui m’a très vite inspirer. Un formateur, plein de vécu, et surtout fondé sur des valeurs humaine,des vraies valeurs !

Toute rencontre n’est pas à un hasard,et si aujourd’hui cet homme est apparu dans ma vie comme la voix de la sagesse, c’est loin d’être une coïncidence. 

Avec beaucoup d’intérêt, il a écouté ma présentation sur mon parcours pro, et essentiellement sur ce qui m’avait emmener à vouloir faire ce métier. Je lui ai expliqué mon ressentis, mon changement de vie et de situation, et instinctivement, il m’a dit  » sa a pas du être évident pour vous de tout laisser derrière vous pour vous reconvertir professionnellement, moralement. » Simplement, je me suis senti soulager. Comme si tout mes efforts et toutes mes peines pour en arriver jusque là avaient été délivré et reconnue, comme si à travers cette difficulté d’adaptation au changement, il avait lu mes craintes et mes angoisses. A lui tout seul, il canalise 13mois d’angoisses ciblées en me poussant à la REFLEXION sur le « être soi même » .

Aujourd’hui, je ne me demande plus » Qui suis je  » mais « Pourquoi suis je ici «  

?

Le chemin sera long, et le but n’est pas d’aller au bout, mais de comprendre pourquoi nous avançons …

chemin5778881e8f.jpg

 



Vagabonde

Depuis quelques jours, mes angoisses afflux. C’est étrange le sentiment que j’ai . Je sents mon esprit se détacher de mon corps, mon corps commander mon esprit. J’ai peur de ce que je pourrais devenir à cause de ces angoisses.

Vendredi, alors que j’étais en voiture coté passagé avec mon ami, nous sommes passé sur un pont. Bizarrement, mon reflexe à été de serré mes mains entre mes jambes, parceque j’avais peur, et vous savez de quoi ? PEUR DE ME DETACHER ET DE SAUTER DE LA VOITURE

Hier et avant hier, impossible de dormir, j’ai eu du mal à trouvez le sommeil, j’avais peur, et vous savez de quoi ? PEUR D ETRE SOMNOMBULE ET DE SAUTER PAR LA FENETRE

Ce soir, j’ai de nouveau eu ce sentiment bizarre après manger, peur de prendre un coup de folie et sauter par la fenêtre.

Non je ne suis pas atteinte de skysophrénie, mais seulement, mes angoisses se décuple, je perds l’harmonie avec mon corps, j’ai le sentiment de ne plus être à son écoute d’ailleurs.

En revanche, ma peur de conduire sur autoroute est belle et bien fini, et ma crainte d’emprunter un tunnel, je l’affronte tous les jours pour me déplacer, et je sais pas si c’est le fait d’avoir de la compagnie, mais je maitrise vraiment bien. Je ris de cette crainte avec mes collègues, et je leurs ai même dis que mon corps étaient très réactif, et que parfois dans une situation de stress je pouvais faire des crises d’angoisses. En riant biensur, je leurs ai dis que si elle me voyait suffoquer au sol, qu’elle ne s’inquiète pas. Pourtant, moi j’en suis inquiètes chaque jours. Je rassure les autres, faute de pouvoir me rassurer moi même.

Bizarrement, j’ai remarqué que la peur de faire une crise ou quoi que ce soit, n’était pas apparu dans mon établissement. Je me sents zen, je me sents moi.

Je pense que mon mal être est plus concentré quand je suis chez moi. Je n’arrive pas à marquer les lieux, je n’arrive pas à me sentir en sécurité dans cet appartement. Je nous sents isolé, puisqu’aucune fenêtre ne donne sur la rue principale, nous sommes au dernier, et si il y a un incendie, on a moins de chance de s’en sortir, l’apparte est sombre, mal isolé et mal ventilé, notre quartier est un peu mal famée, pas sécurisant … Malgré l’aménagement à notre gout, je n’arrive pas à être bien  dans cet apparte. Je sais que c’est provisoire, sa serait bête de déménager pour 10 mois ! Mais je pense sincérement que cet apparte à un impact sur mon morale.

Heureusement que l’homme que j’aime m’aide à garder le morale, c’est mon rayon de soleil, il illumine de gaité la pièce ! ( Sauf quand il fait sa boude, et qu’il est levé de mauvais poil ! Comme tout les hommes :=) .

J’ai de plus en plus de mal à me projeter dans ma vie future, je suis complétement destabiliser sur ce sujet là .

Je pense que mon mal être vient aussi et surtout de là. J’ai un besoin vitale à maitriser ce qui m’entoure, besoin de savoir ou je vais mettre mes pieds, si le terrain est stable si je peux m’y poser. Seulement, depuis que j’ai quitté mon travail, je reprends tout à zéro, dans une ville que je connaissais pas, j’ai du chercher du travail et m’adapter. J’ai passé mes concours pour mon entrée en école, en restant dans le doute de la reussite, et j’ai aussi eu le doute de ne pas m’être tromper de filière… Maintenant je suis dans l’ecole, que je ne connais pas, mais que j’apprivoise, car je m’y sents bien. Mais après, que va t on faire ? La stabilité professionnelle et sentimentale c’est mon point de repère. Mes sentiments sont sincéres et bien posés, mais je pense que j’ai encore du mal à faire entièrement confiance. Du coup je vis dans le doute d’un avenir à mon image, un mari et un père modèle sur qui je peux me reposer, une profession enrichissante sur laquelle je peux me construire. Ce que je veux dire par là, c’est que si je perdais l’homme avec je suis actuellement, j’en serais malade, pour moi, c’est lui, et c’est une évidence.

Dans ma petite tête, beaucoup de choses se bousculent, je me pose beaucoup de questions oui, très difficile pour moi de vivre au jour le jour.  Je veux apprendre ! Mais toujours ce besoin d’être sur ma tour de controle [ comme dit Raymonde Hazan ] Besoin de tout veiller tout controler tout gérer .

Chaque jour je me dis  » Allez petite fée, tu vas y arriver, un jour, tu redeviendras normale, comme tout le monde »

Je  veux vivre bêtement comme tout le monde, me suffir de ce qui m’entoure, au jour le jourpensivegirlbythebeach.jpg

 



La confiance

La confiance dans l’amour se donne qu’une fois !

Ah bon ? N’avons nous pas déjà fais un faux pas ? Eu une mauvaise pensée ? Avons nous vraiment tous été réellement clair dans notre relation ? Amicale ou Sentimentale, on dérape tous!

Depuis que petite fée est  avec lui, elle vit dans un nuage d’amour, un nuage de bonheur. Pourtant, encore, elle n’arrive plus à lui faire confiance. Elle a envie de rétablir la vérité, peut être une vérité qu’elle détient déja …

Non, il ne l’a pas trompé, il à joué des jeux dangeureux, et lui a menti, est ce vraiment pire ? Alors pourquoi n’arrive t elle pas à être rassurée ? OUBLIER OUBLIER OUBLIER .

Mais au final, ou commence la tromperie ? Et ou s’arrête t elle ?

Elle a peur. Peur qu’il l’a laisse, peur qu’il trouve mieux, peur qu’il fasse un mauvais pas.

Elle l’aime tellement pour tous ce qu’il est, qu’elle n’envisage l’avenir que dans ses yeux …

 » Pourquoi toujours craindre, pourquoi nous vivons pas notre amour comme il se doit, sans se poser un milliard de questions, laissons venir les choses et profitons en ! « 

Tu as raison petit prince, tu l’as rassure .

Elle a pas eu cette chance, dans son enfance et son adolescence d’être aimé par celui qui aurait du la protéger, un papa.

Quelqu’un qui l’aime, qui la protége, qui la trouve belle, qui l’affectionne sur qui elle peut compter, en qui elle peut avoir confiance, ouaaah sa existe vraiment alors ? Ce n’est pas que dans les contes?

Oui sa éxiste , puisque petite vie la trouvé.

Il faut qu’elle apprenne à en profiter, de cette amour, malgré les peines, elle surmontera, parceque l’amour qui lui apporte est tellement magique.

Nul être humain est parfait, l’amour pour lui , l’est .

amour.jpg



Fraternité

Un jour, ma psy m’a dit :  » ma puce, il faut que tu fasses le deuil d’une relation qui n’existe pas, et qui n’éxistera jamais  »

Longtemps, sa parole à raisonner dans ma tête, jusqu’à ce que je comprenne…

Au fond, qu’est ce qu’une soeur ? On vit et grandit dans le même milieu, on à le même sang, mais sommes nous capable de nous aimer profondément pour autant ?

On a le même sang, mais c’est pas pour autant qu’on se ressemble … Notre différence nourrit l’indifférence.

Oui je vous aimes, mais qu’est ce que je vous en veut !



12

My head |
Existence Amère |
Douces sensations d'un jour... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Y'a quoi dans ma tête ?
| Moi et Les Autres
| my to do list